Traitement médical doux issu de l’ostéopathie crânienne basant ses principes sur la mobilité des os crâniens, des méninges ainsi que du liquide contenant ces dernières (LCR ou liquide céphalo-rachidien).

 

La thérapie cranio-sacrée a ses racines dans l'ostéopathie fondée en 1874 par le Dr Andrew Taylor Still (1828-1917). Still fut le premier à reconnaître l'importance primordiale pour l'organisme du cerveau et plus particulièrement du liquide céphalo-rachidien. Vers 1900 le Dr William Garner Sutherland (1873-1954), un élève du Dr Still, prend véritablement conscience des mouvements rythmiques du crâne. Ces mouvements rythmiques sont palpables dans tout le corps. Une circulation libre du liquide céphalorachidien permet au système nerveux, aux muscles, aux fascias, aux organes, aux os et à tous les tissus de l'organisme humain de communiquer de façon optimale. Les différentes qualités de l’influx crânien rythmique (ICR) donnent en outre des renseignements sur l'état de l'organisme à tous ses niveaux, sur les tensions, les défauts de fonctionnement et les modifications structurelles dans le système nerveux, les fascias, dans les tissus, les organes, les muscles et les os.

Les thérapeutes peuvent ressentir ce rythme avec leurs mains et donner ainsi des impulsions douces à l'organisme lui permettant de trouver un nouvel équilibre et de mettre en route ses forces d’auto-guérison.